Énigme n° 1: Août / 2012

 Il est né à Béziers le 20/06/1899. Il suivra la voie politique socialiste et républicaine de son père.

En avril 1918, il est mobilisé lors de la première guerre mondiale. Mais l’armistice sera signé avant même qu’il ne parte au combat.

En 1921, il obtient sa licence de droit et l’année suivante, est nommé chef de cabinet du préfet de Savoie.

En 1925, il obtient le poste de sous-préfet d’Albertville.

En 1936, il est nommé chef de cabinet de Pierre Cot au ministère de l’air du gouvernement du front populaire.

En janvier 1937, il devient préfet de l’Aveyron à Rodez et un an plus tard en Charente.

L’Eure-et-Loir le voit nommé préfet à Chartres en février 1939. Lors de l’attaque du 10 mai, il s’efforcera d’assurer la protection des habitants.

Pour s’être opposé à l’occupant, il sera battu et emprisonné en juin 1940 et préfère tenter de se suicider en se tranchant la gorge à l’aide d’un débris de verre. Après avoir été soigné, il sera libéré.

Révoqué par le gouvernement de Vichy en novembre 1940, il décide de se lancer dans la lutte de la Résistance.

En 1941, il se rend à Londres pour y rencontrer le Général de Gaulle et en janvier 1942 il est parachuté en Provence pour organiser la Résistance et fondera l’armée secrète.

En juin 1943, il (alias Max) sera arrêté par la gestapo dans la villa du docteur Dugoujon.

Identifié par le chef de la gestapo de Lyon Klaus Barbie, il est torturé et mourra dans le train qui l’amenait en Allemagne le 8 juillet 1943.

En décembre 1964, à l’initiative du Général de Gaulle, les cendres de (Max) sont transférées au Panthéon.

 

 

 

Réponse: Jean Moulin

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s