Enigme n° 5 : Décembre / 2012

Fils d’un ouvrier de l’arsenal de Bourges, je suis né en décembre 1883 dans cette même ville du Cher.

J’entre à H.E.C, fis ma licence de droit et fus collaborateur de Jean Jaurès.

Sénateur de la Seine, ministre de la santé publique sous le gouvernement de front populaire de juin 1936 à juin 1937 dans le 1er cabinet de Léon Blum.

Figure marquante du champ de l’urbanisme français, je fonde en 1919 l’école d’études urbaines qui existe toujours aujourd’hui sous le nom d’Institut d’Urbanisme de Paris.

Ma grande cause est l’amélioration de l’habitat des populations défavorisées. Durant l’entre-deux guerres, je suis à l’origine de onze cités autour de Paris et ayant pour fonction de régénérer le tissu urbain.

En juillet 1940, au Congrès de Vichy, je ne prends pas part au vote sur les pleins pouvoirs du Maréchal Pétain.

En 1941, le ministre de l’intérieur du gouvernement de Vichy, l’Amiral Darlan, me révoque de mon mandat de maire.

Je suis incarcéré à Compiègne un peu plus d’un mois. Refusant le socialisme de collaboration, je créé un comité d’action socialiste amené à se fondre dans la résistance.

Des rues et boulevards, une cité d’habitations, un lycée, une gare d’une ligne du tramway d’Ile de France et un parc portent mon nom.

Je décède en novembre 1943 à Suresnes.

Comme d’habitude, une rue d’Empalot porte mon nom.

 

Réponse :  Charles, Henri Sellier.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s