Fréjus et moi

Depuis des jours, on me demande si je serai présente à cette soirée, je ne réponds pas. Je n’ose pas dire que j’ai le ventre noué. Plus tôt dans l’après-midi, je remarque une estrade avec de très beaux tags. Je la prends en photo. Les couleurs sont vives, chaleureuses, derrière moi l’immeuble Fréjus se dresse dans son manteau gris. Ce soir et dans les jours qui suivront, cette couleur morose et cette bâtisse ne seront que de simples souvenirs. L’heure tourne, je me dis que je pourrais aller faire la curieuse. Je prends mon courage à deux mains, mon appareil photo et me voilà partie. D’un pas tranquille, j’avance. Petit à petit, je m’aperçois que des personnes emboîtent mes pas. Nous nous dirigeons au même endroit. Surpris, les habitants sont descendus de chez eux pour voir cette impressionnante machine et revivre pour certains des souvenirs car ils habitaient cet immeuble. Agréablement surprise, je constate que de nombreux jeunes sont là autour de nous, tous avec leur téléphone portable pour immortaliser cet instant. Au loin, je vois un attroupement. J’avance, les personnalités officielles de la ville sont venus vivre cet instant et nous parler de notre quartier et de ses habitants.
Je retourne sur mes pas, les projecteurs éclairent « la Machine ». Son soirée nuitbras commence à se déplier, monte à la verticale, se cabre dans le ciel, en direction de la cheminée de l’immeuble. Un combat commence entre le béton et ce «Dinosaure». Je fais un rêve éveillé. Des enfants sont à côté de moi, le même mot sort de leur bouche. Drôle de sensation! Elle commence à tourner ses mâchoires dans tous les sens, le béton cède face à cette force. Un premier morceau de béton tombe. Des bravos, des applaudissements se font entendre. Les sourires arrivent, se forment sur les visages qui m’entourent. La joie, les rires prennent le dessus, sur l’émotion ressentie en début de soirée. La nuit commence à tomber. Le gris de l’immeuble est remplacé par du rose. Nous allons assister à un son et lumière gigantesque. Au travers des photos et d’une vidéo, l’histoire du quartier est contée sur cet écran géant. Il est tard, les gens commencent à partir, en passant auprès d’eux, j’entends que les commentaires vont bon train…L
Voir un reportage de la soirée sur le site de la mairie

soirée nt

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s