Notre sélection du mois de mars

Ce mois ci nous vous présentons  deux livres:

1Q84 de Haruki Murakami

Cette nuit là de Linwood Barclay

Résumé du livre: 1Q84

Au Japon, en 1984.
C’est l’histoire de deux mondes, celui réel de 1984 et un monde parallèle tout aussi vivant, celui de 1Q84. Deux mondes imbriqués dans lesquels évoluent, en alternance, Aomamé et Tengo, 29 ans tous deux, qui ont fréquenté la même école lorsqu’ils avaient dix ans. A l’époque, les autres enfants se moquaient d’Aomamé à cause de son prénom, « Haricot de soja », et de l’appartenance de ses parents à la nouvelle religion des Témoins. Un jour, Tengo l’a défendue et Aomamé lui a serré la main. Un pacte secret conclu entre deux enfants, le signe d’un amour pur dont ils auront toujours la nostalgie.  En 1984, chacun mène sa vie, ses amours, ses activités.   Tueuse professionnelle, Aomamé se croit investie d’une mission : exécuter les hommes qui ont fait violence aux femmes. Aomamé a aussi une particularité : la faculté innée de retenir quantité de faits, d’évènements  de dates en rapport avec l’Histoire.   Tengo est un génie des maths, apprenti-écrivain et nègre pour un éditeur qui lui demande de réécrire l’autobiographie d’une jeune fille échappée de la secte des Précurseurs. Il est aussi régulièrement pris de malaises lors desquels il revoit une scène dont il a été témoin à l’âge d’un an et demi.   Les deux jeunes gens sont destinés à se retrouver mais où ? Quand ? En 1984 ? Dans 1Q84 ? Dans cette vie ? Dans la mort ?

Avis d’une lectrice Anitra(à venir)

Résumé du livre: Cette nuit là

« Vous vous réveillez un matin, la maison est vide, votre famille a disparu … »   Cynthia a quatorze ans. Elle a fait le mur pour la première fois, telle une adolescente rebelle devant l’autorité familiale. Sauf que, le lendemain, plus aucune trace de ses parents et de son petit frère. Et aucun indice. Vingt-cinq ans plus tard, elle n’en sait toujours pas davantage. Jusqu’à ce qu’un coup de téléphone fasse resurgir le passé …

Avis d’une lectrice Claire

A u départ je l’ai choisi en lisant la 4ème de couverture  car j’avais trouvé l’intrigue intéressante et pas banale.
Ce livre est assez inhabituel car la plus grande partie de l’histoire nous est narré par le mari de Cynthia qui se pose beaucoup de questions( tout comme moi d’ailleurs) sur l’enlèvement de la famille de sa femme. De plus, le livre est composé de petits chapitres articulés autour de dialogues qui nous laissent dans le flou. C’est un livre rapide, malicieux qui nous tient en haleine jusqu’au final! Je ne l’ai pas lâché et je l’ai lu en 2 jours .J’ai dévoré  les 100 dernières pages, avec un final à la hauteur.
Je vous conseille ce livre distrayant et facile à lire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s